Les Cahiers de la chambre

Les Cahiers de la chambre sont des cahiers tenus par les secrétaires d’Augustin Thierry sous sa dictée.

L’expression « cahiers de la chambre » apparaît sur certains de ces manuscrits. En effet, Augustin Thierry était non seulement aveugle, mais également paralysé des membres inférieurs. Il était donc souvent confiné chez lui – se faire transporter est toute une affaire. On comprend ainsi que les secrétaires venaient écrire, sous la dictée d’Augustin Thierry, dans la chambre même de l’historien.

Ils contiennent des prises de notes, des brouillons de lettres, des ébauches d’oeuvres mais qui sont pas encore des manuscrits mis au net, sortes d’atelier jeté sur le papier, ou enregistrement graphique de la voix de l’historien.

La lecture de ces cahiers révèle en effet que parfois Augustin Thierry semble avoir recours à quiconque pénètre dans sa chambre, pour une raison ou une autre : et de dicter une note de lecture, une lettre, une réflexion…

Certaines de ces mains ont une orthographe calamiteuse, ce qui exclut tout « secrétaire » à proprement parler, c’est-à-dire engagé comme tel. Il y a les secrétaires officiels, et les secrétaires officieux.

Site de consultation des cahiers de la chambre