Bibliographie

Aramini Aurélien, « L’archéologie linguistique du pouvoir et du peuple chez Augustin Thierry »Revue d’histoire du XIXe siècle n°49, 2014, 179-193.

Aubineau Léon, Critique générale et réfutations. (M. Augustin Thierry), Aux bureaux de la bibliothèque nouvelle, 1851.

Augustin-Thierry Augustin, « Lettres inédites de Chateaubriand et d’Augustin Thierry »Revue des Deux Mondes, novembre 1916, 53-76.

— Augustin Thierry d’après sa correspondance et ses papiers de famille, Paris, Plon, 1922 (première version de l’ouvrage parue en six livraisons dans La Revue des Deux Mondes, les 15 octobre, 1er novembre et 15 décembre 1921, 1er janvier, 1erfévrier et 15 mars 1922).

Bann StephenThe Clothing of Clio. A Study of the Representation of History in Nineteenth-Century Britain and France, Cambridge University Press, 1984.

Barthélémy Dominique, « Lectures de Guibert de Nogent », Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public, n°16, 1985, p. 175-192.

Bautier Robert-Henri, « Le recueil des Monuments de l’histoire du Tiers-État et l’utilisation des matériaux réunis par Augustin Thierry », Annuaire-bulletin de la Société de l’Histoire de France, 1944, 89-118.

Brunetière Ferdinand, « L’Œuvre d’Augustin Thierry »Revue des Deux Mondes, CXXXII, 1895, 469-480.

Clauzade Laurent, « Le statut philosophique des communes médiévales chez Saint-Simon, A. Thierry et A. Comte », dans Cahiers de Recherches Médiévales (XIIIe-XVe s.), 1996, 2, 97-107.

Crossley Ceri, « Augustin Thierry (1795-1856) and the project of national history », French Historians and Romanticism, Routledge, 1993, 45-70.

Denieul Cormier AnneAugustin Thierry : l’histoire autrement, Paris, Publisud, 1996.

Déruelle Aude & Potin Yann (dir.), Augustin Thierry. L’histoire pour mémoire, PUR, 2018.

Des Granges Charles-Marie, « Notes romantiques : Augustin Thierry journaliste d’après des documents inédits (1819-1820) »RHLF, XII, 1905, 611-626.

Dufay Pierre & Ribour RenéLe Centenaire d’Augustin ThierryLes Fêtes de Blois du 10 novembre 1895, Blois, Migault & Cie, 1895.

Gauchet Marcel, « Les Lettres sur l’histoire de France d’Augustin Thierry », in P. Nora (dir.), Les Lieux de mémoire [1992], Paris, Gallimard, « Quarto », t. I, 787-850.

Guigniaut Joseph-Daniel, « Notice historique sur la vie et les travaux d’Augustin Thierry », Mémoires de l’Institut de France, 1877, 273-316.

Gossman LionelAugustin Thierry and liberal historiography, Wesleyan university press, 1976.

Harpaz Ephraïm, « Sur un écrit de jeunesse d’Augustin Thierry », RHLF, 1959, 342-364.

James Edward, « The Merovingians from the French Revolution to the Third Republic », Early Medieval Europe 2012 20 (4) 450–471.

Jullian CamilleAugustin Thierry et le mouvement historique sous la Restauration, Paris, L. Cerf, 1906.

Lapierre EugèneAugustin Thierry, sa vie et ses ouvrages, Toulouse, A. Chauvin, 1865.

Loménie Louis de, Galerie des contemporains illustres, t. III, « Augustin Thierry », 1841.

Magnin Charles, « Augustin Thierry »Revue des Deux Mondes, XXVI, 1841, 341-362.

Mellon StanleyThe Polical Uses of History. A Study of Historians in the French Restoration, Stanford University Press, 1958.

Michel PierreUn mythe romantique. Les Barbares (1789-1848), Presses universitaires de Lyon, 1981, ch. III de la deuxième partie, « Les Gaulois et les Francs : les frères Thierry », p. 143-168.

Neefs Jacques, « Augustin Thierry : le moment de la “véritable” histoire de France »Romantisme n°28-29, 1980, 289-303.

Nettement Alfred, « Augustin Thierry », Revue contemporaine, IX, 1853, 497-539 ; X 1853, 5-26, 211-249.

Nodier Charles, « Diatribe du Docteur Néophobus contre les fabricateurs de mots », Revue de Paris, décembre 1841, n°36, 81-93.

Parsis-Barubé Odile, « Augustin Thierry », in S. Bernard-Griffiths, P. Glaudes et B. Vibert dir., La Fabrique du Moyen Âge, Paris, Honoré Champion, 2006, 347-361.

Petitier Paule, « Du drame à la tragédie : l’évolution de la conception de l’histoire chez Augustin Thierry »Cahiers de narratologie n°15, Récits et genres historiques, A. Déruelle et J.-P. Aubert éd., 2008 .

Plekhanov Gheorgi, « Augustin Thierry et la conception matérialiste de l’histoire », Le Devenir social n°8, Paris, nov. 1895, 694-709.

Reizov BorisL’Historiographie romantique française. 1815-1830, Moscou, Éditions en langues étrangères, 1956.

Renan Ernest, « Augustin Thierry », Essais de morale et de critique, Michel Lévy, 1859, 103-140.

Rignol Loïc, « Augustin Thierry et la politique de l’histoire. Genèse et principes de pensée »Revue d’histoire du XIXesiècle, n°25, 2002, 97-100.

Smithson Rulon NephiAugustin Thierry : Social and Political Consciousness in the Evolution of a Historical Method, Genève, Droz, 1973.

Vaisse Pierre, « L’histoire de la France médiévale selon Augustin Thierry et son rôle dans l’histoire de l’art français au 19e siècle », Zeitschrift für schweizerische Archäologie und Kunstgeschichte, t. II, XVIIIe set XIXe siècles, Paris, Musée du Louvre et Klinscieck, 387-413.

Vogel JacobAugustin Thierry als Geschichtschreiber und Politiker, eine biographische Skizze, Zürich, Meyer und Zeller, 1858.

Walch JeanLes Maîtres de l’histoire : 1815-1850 : Augustin Thierry, Mignet, Guizot, Thiers, Michelet, Edgard [sic] Quinet, Paris, Champion /Genève, Slatkine, 1986.