Les fonds d’archives Thierry

Les différents dossiers d’archives Thierry avant leur numérisation à l’IRHT (Orléans)

Des fonds dispersés

Il existe plusieurs fonds d’archives Augustin Thierry [1]Sur ces fonds et leur dispersion, voir Yann Potin, « Les fonds d’archives « Augustin Thierry » », in A. Déruelle & Y. Potin dir., Augustin Thierry, l’histoire pour mémoire, … Continue reading, conservés dans les institutions suivantes :

  • Archives départementales du Loir-et-Cher (AD41)

Les AD 41 conservent le plus grand fonds Augustin Thierry (F 1575 -1579, F 1938-1948). Il existe en outre des archives Amédée Thierry (F 1580-1581, F 1949-1950), Gilbert-Augustin Thierry (F 1951) et Augustin Augustin-Thierry (F 1952-1958). Ce fonds provient de deux donations de Baptistine Augustin-Thierry (en 1958 et 1969).

  • Archives municipales de Blois (& Château de Blois[2]NB : le fonds du Château a rejoint celui des AM après la campagne de numérisation d’ArchAT.)

Il s’agit du deuxième fonds d’archives le plus important, après celui des AD 41. Il contient des manuscrits d’Augustin Thierry (de sa main), et de la correspondance, ainsi que de nombreuses archives de la famille Augustin-Thierry. Baptistine Augustin-Thierry a donné ce fonds en 1996.

Voir la description du Fonds Thierry et Augustin-Thierry (15 Z) par Alain Guerrier.

  • Bibliothèque Abbé Grégoire (Blois)

Des lettres d’Augustin Thierry figurent dans la correspondance de Louis de la Saussaie (Ms 936).

  • Bibliothèque de l’Arsenal

Des lettres d’Augustin Thierry figurent dans le fonds Ary Scheffer (Ms 13468).

  • Archives nationales

Les Archives nationales conservent les dossiers liés au projet des « Monuments inédits du Tiers État » (F17 3264-3266)[3]Sur le sujet, voir Yann Potin, « Genèse d’une illusion perdue : les « Monuments inédits du tiers état » entre mécénat et « centre d’études historiques »» (in A. Déruelle … Continue reading.

À ces papiers liés aux « Monuments inédits du Tiers État », on peut ajouter cette lettre conservée à la bibliothèque Mazarine (05/1838/03).

  • Bibliothèque de l’Institut

Le fonds de l’Institut contient des manuscrits d’Amédée Thierry, qui était membre de l’Académie des Sciences morales et politiques ( Ms 4838-4842), mais également des lettres d’Augustin Thierry dans les papiers Royer-Collard (Ms 3990), Caignart de Saulcy où figure une lettre de Thierry à Louis de la Saussaie (Ms 2276/7), ou Claude Fauriel (Ms 2327/406-417).

Le fonds Lovenjoul contient en outre quelques lettres de correspondance passive ou active de Thierry (Ms Lov. D 568 ; Ms Lov. D 644 ; Ms Lov. D 750 ; Ms Lov. D 593 quater ; Ms Lov. H 1416 / F. 32-78).

  • La BIS

Lettres d’Augustin Thierry à Victor Cousin (MSVC 250/4901-4903).

Un fonds retrouvé

Un fonds comportant le fameux « cahier de santé » d’Augustin Thierry, ainsi que des cahiers de lettres et de brouillons a été retrouvé après la campagne de numérisation en 2021. Il avait été confié à Anne Denieul Cormier par Baptistine Augustin-Thierry pour la rédaction de la biographie Augustin Thierry, l’histoire autrement (1996), et récemment redonnés aux Archives Municipales de Blois.

Les éléments du fonds retrouvé. Ces ouvrages avaient été conservés par Baptistine Augustin-Thierry après ses donations successives et avaient été reliés.

Notes

Notes
1 Sur ces fonds et leur dispersion, voir Yann Potin, « Les fonds d’archives « Augustin Thierry » », in A. Déruelle & Y. Potin dir., Augustin Thierry, l’histoire pour mémoire, PUR, 2018, 277-283
2 NB : le fonds du Château a rejoint celui des AM après la campagne de numérisation d’ArchAT.
3 Sur le sujet, voir Yann Potin, « Genèse d’une illusion perdue : les « Monuments inédits du tiers état » entre mécénat et « centre d’études historiques »» (in A. Déruelle & Y. Potin dir., Augustin Thierry, l’histoire pour mémoire, PUR, 2018, 175-234.