Correspondance

Aux AD41 et aux Archives municipales de Blois figure un important fonds de correspondance passive et active des deux frères, Augustin et Amédée Thierry, ainsi que des descendants de ce dernier, Gilbert Augustin-Thierry et Augustin Augustin-Thierry.

Le Château de Blois a pendant longtemps conservé dans sa documentation les lettres les plus prestigieuses. A l’issue de la campagne de numérisation, ce fonds a rejoint celui des AM, auquel il appartenait en réalité.

La Bibliothèque Abbé Grégoire recèle en outre un petit fonds de correspondance.